Image by Alexander Montes

Portrait of a SHE-EO

Portrait d'une cheffe d'entreprise

Aline, l'Alchimiste aux Archétypes

Dernière mise à jour : 22 nov. 2021

🇬🇧 English version here 🇬🇧


J’ai longtemps été en quête de femmes cheffes d’entreprises, inspirantes, exceptionnelles avec lesquelles je pouvais m’identifier. Des entrepreneures qui auraient décidé de faire autrement que ce que la société leur dicte.


À travers des portraits de femmes qui vivent de leur passion, je souhaite enfoncer les doutes et piétiner les idées reçues. Parce que voir aide à croire, repousse les limites de ce que l’on pense possible et donne la force de poursuivre nos ambitions.


Pour ce premier portrait, je vous présente Aline.

C’est sur Instagram que j’ai découvert Aline alias @solstice.writings. Son esthétique vintage et mystérieuse, son approche originale de l’accompagnement et du storytelling m’ont tout de suite plu ! Le fait qu’elle aussi accompagne les femmes entrepreneures est la cerise sur le gâteau.


Son accessoire pour réussir : les archétypes de Jung qu’elle s’est appropriée, pour les rendre ludiques et pour que ses clientes puissent s’y identifier facilement.




Comment te présentes-tu ?

Je suis Aline Arcis, Alchimiste aux Archétype, j'aide les femmes entrepreneure à oser incarner pleinement leur vision et à prendre leur place. Pour cela je fais appel à des outils issus de la stratégie de communication comme de l'exploration de soi.


Je crois fermement qu'apprendre à se connaitre en amont de la création de sa communication est la clé pour qu'elle puisse incarner au mieux notre vision.

Je suis également performeuse, podcasteuse, organisatrice d'évènements qui mettent en avant la créativité féminine.


Connais-tu ton profil Human Design ? Comment est-ce que cette meilleur connaissance de toi t'a impacté en tant qu'entrepreneure ?

Oui, je suis Manifesting Générateur (ou MG). Mon amie Justine Arma est formée à la lecture du Human Design et chacun de ses approfondissements sur mon design sont de vraies pépites pour mieux m'organiser et accepter mon flow naturel.


Tu es une experte trop chouette, mais dans quel domaine ? Quel est ton métier ?

Je transmets aux femmes entrepreneures les clés pour créer une marque empathique qui conte fièrement leur histoire au reste du Monde.

Aujourd’hui, je suis en mesure d’apporter ma vision du monde et mes valeurs à celles qui souhaitent de faire de leur marque un voyage initiatique pour elles comme pour leur audience cible.

D’observatrice, je suis passée à invocatrice d’émotions, à Alchimiste de marque.



En quoi ta vision de ton métier est unique ? Pourquoi as-tu choisi cette approche ?

D’aussi loin que je me souvienne, ma curiosité a été mon plus fidèle compagnon de route.

Petite, je vivais des émotions intenses grâce aux livres et au travers des histoires que je créais de toutes pièces, nichée dans une cabane au cœur de la forêt auvergnate. Une fois la majorité atteinte, j’ai enfin quitté la France pour partir explorer le vaste monde.


Après 3 ans passés à m’imprégner de la culture irlandaise, je me suis envolée vers les terres mystiques de l’Inde et les sommets enneigés du Népal pour réaliser mon rêve d’enfance : rendre visite à Sa Majesté l’Everest et rencontrer Sa Sainteté le Dalaï-lama. J’y ai vécu des instants d’une puissance exceptionnelle. Je me suis également heurtée violemment à ma condition de femme.

Puis, j’ai continué à enchaîner les destinations, sans réel objectif, inconsciente du changement qui s’opérait en moi.


C’est alors que le destin me força à l’immobilisme, suite à un accident survenu en Australie.

Je suis paralysée et pour la première fois, j’ai dû me faire face.

Les pages qui accueillaient mes souvenirs d’exploration se remplissaient dorénavant de questions et de ratures. Il était temps d’être celle qui se tournait vers l’intérieur.


Pour sortir de ma paralysie, je n’ai pas eu d’autre choix que de partir en quête de ce qui faisait réellement vibrer mon âme. Quels étaient les éléments du voyage qui me nourrissaient au-delà du simple fait de remplir mon passeport ? Fuyais-je un part sombre de moi-même à ne pas m’offrir d’instants suspendus ?


Après des heures passées à chercher la réponse dans les branches noueuses de l’eucalyptus en face de ma fenêtre, j’ai fini par comprendre. Je voyageais pour comprendre les histoires profondément enracinées qui façonnent une culture et qui élèvent la condition humaine. Je partais en quête de l’expérience universelle dans l’intimité du quotidien.


Rien n’est plus puissant qu’une bonne histoire. J’étais cette observatrice, qui voulait comprendre les symboliques cachées qui ont le pouvoir de faire parler nos émotions.


Cette assignation à résidence a révélé une chose : la clé d’une transformation personnelle n’est pas dans la poursuite effrénée d’un résultat. La clé, c’est le voyage en lui-même.



Ce contre quoi tu te bats à travers ton activité ? Comment est-ce que ça influence ton approche de ton métier ?

Créer une marque, lancer son activité, ce n’est pas seulement répondre à l’appel de l’indépendance financière.

Créer une marque, c’est accepter d’être en Mue permanente, de devoir se confronter à ses croyances et aux limitations que l’on se pose.


C’est avoir une vision si puissante, qu’elle nous soutient à travers la peur et les phases de doutes. Lancer sa marque, c’est d’être OK avec l’échec parce que l’on sait que si cette forme de notre vision ne prend pas, nous aurons les ressources pour créer autre chose.


Lancer son activité, c’est s’ouvrir entièrement à l’idée que quelque chose de meilleur nous attend, individuellement et collectivement.


Parce que les femmes ont un potentiel créateur et spirituel extraordinaire et qu’elles ne devraient pas passer une vie entière à subir des croyances qui ne leur appartiennent pas alors qu’elles pourraient changer le Monde par leur émancipation.


Quelles sont les habitudes qui ont changé ta vie depuis que tu les as adoptées ?

Le journaling, le yoga et le fait de prendre tes temps off consacré uniquement à me faire plaisir m'ont invité à ralentir, à retrouver la douceur de l'existence et à ne pas être embarquée dans la frénésie de la productivité entrepreneuriale.


Si tu avais ...., tu aurais fait ... autrement. Pourquoi ?

J'ai beaucoup essayé de me donner un rythme régulier et de me discipliner, chaque jour de la même manière. Aujourd'hui, je sais que je fonctionne très bien en me laissant porter par des vagues de repos, de productivité et d'inspiration. J'apprends à faire confiance et à ne plus avoir peur de ce que demain peut me réserver.



Si tu avais un conseil à partager avec la communauté Maison VEIA ?

La peur sera toujours présente, peu importe ce que vous entreprendrez. Il faut savoir la remercier d'être présente et transformer cette énergie en fuel pour avancer, oser et aller voir ce qu'il se cache au-delà de cette émotion. L'Audace est votre meilleure alliée.


Une citation inspirante que tu affectionnes particulièrement?

'I don't know where I'm going from here, but I promise it won't be boring.' de David Bowie, qui représente bien la magie imprévisible de la vie lorsque nous prêts à suivre son énergie.


 

Vous pouvez retrouver Aline sur son site et son compte Instagram.

Merci Aline pour ce beau partage !